MENU
Formation
L'IH.SM propose différents types de formation de tous les niveaux, qui évoluent progressivement en fonction des progrès scientifiques et des besoins du secteur ... consulter les détails ci-dessous

Depuis sa création, l'IH.SM a formé plus de 1000 techniciens (niveau Bac+2 et Licence), cadres supérieurs (Masters & Ingénieurs) et chercheurs de niveaux Doctorat (PhD, HDR)
6
Habilitation à Diriger
des Recherches (HDR)

>50 
Doctorats en Océanologie Appliquée
Doctorats Halieutique

>200 
Diplômes d’Etudes Approfondies
en Océanologie Appliquée

70 
Diplômes
d’Ingéniorat Halieutique

170 
Maîtrises de la Mer
et du Littoral

300
Licence de la Mer
et du Littoral

100
Licence en Sciences
Marine et Halieutique

>1000
Agents recyclés
Formations diplômantes 1er et 2ème cycles

Ingéniorat Halieute

La formation dépend étroitement des besoins de l’industrie pêche /aquaculture et du secteur environnement marin et littoral. C’est une formation pluridisciplinaire destinée à former des cadres supérieurs des administrations et des managers des entreprises privées. L’admission se fait par voie de concours pour les titulaires d’un niveau Bac + 4 ans. L’Institut a pu former 50 Ingénieurs entre 1987 et 1992 dans le cadre du projet financé par la FAO/PNUD. Un deuxième projet de formation de 20 Ingénieurs a été financé par la BAD et le Gouvernement Malagasy en 2015.

En savoir plus ...
Masters en Sciences Marines et Halieutiques 

L'Objectif de ce Master est de former des experts qualifiés de niveau Bacc+5 dans les questions liées à la biologie, l'économie et la gestion des activités de pêche et de l’aquaculture d’une part et de la biodiversité et de l’environnement marin et côtier d’autre part.

La formation s'adresse aux étudiants titulaires d’un diplôme universitaire de niveau Licence en Sciences Marines, Sciences Biologiques, Agronomie, Sciences Halieutiques

Le Master est réparti sur quatre semestres.

En savoir plus ...
Masters en Ecotourisme et Biomanagement

L'IH.SM s’est engagé à former des managers en écotourisme marine dont le financement est assuré par la Coopération Universitaire pour le Développement (CUD), Belgique. De 2010 à 2012, 61 Managers en écotourisme marine ont été formés. A partir de l'année 2018, l'IH.SM, avec ses partenaires universitaires habituels, offre une nouvelle offre de formation de Master professionnel en Ecoutourisme.

En savoir plus ...
Licence en Sciences Marines et Halieutiques 

L’objectif de ce cursus est de donner aux étudiants une formation de niveau Bac+3 leur permettant (1) une acquisition progressive des connaissances théoriques et pratiques dans le domaine marin (biologie marine, océanographie, microbiologie, pêche et aquaculture, biodiversité et environnement marin,…), (2) une insertion professionnelle, par l’acquisition des compétences conduisant à une forte employabilité, ou (3) une préparation pour la suite de leurs études en master. 

La formation s’adresse seulement aux étudiants titulaires d’un baccalauréat scientifique (série C et D ou équivalents).

En savoir plus ...
Formations cycle court

Ecole d'été australe 

L'école d’été destinée aux doctorant(e)s et jeunes chercheur(euse)s a pour objectif un travail pluridisciplinaire sur la vulnérabilité du patrimoine récifal. Cette thématique sera explorée à partir d’une étude de cas dans la région de Toliara (sud ouest de Madagascar) qui réunit de nombreuses problématiques d’ordre écologique, économique ou social, et qui serviront de support à cette réflexion commune interdisciplinaire.

En savoir plus ...
Formation des jeunes conservationnistes en environnement marin et côtier.
 
La progression des aires protégées marines est actuellement limitée par le manque de ressources humaines compétentes en matière de conservation marine à Madagascar.  
Pendant 2 ans et en collaboration avec des ONG de conservation (Reef Doctor et Nature Seychelles) financé par Critical Ecosystem Partnership Fund (CEPF), l’IH.SM propose une formation professionnelle en environnement marin et côtier d’une durée de douze (12) mois pour 10 étudiants par année. 

En savoir plus ...

Appel à candidature pour 2018 - 2019 ...
Formation de recyclage

L'équipe de l'institut peut également assurer une formation de recyclage des agents des entreprises sur des thèmes bien définis tels que l'hygiène et contrôle qualité, guide touristique marin, technicien en aquaculture, etc. Cette formation est généralement mise en oeuvre sur demande d'entreprise ou d'ONG qui souhaite renforcer les capacités de ses employés.

Pour plus d'information, merci de contacter le responsable de Formation par e-mail (formation[at]ihsm.mg) et par téléphone (Dr. Lantoasinoro Ranivoarivelo - 032 04 769 31).
Accueil de stagiaires

L'IH.SM dispose de différents laboratoires au sein de chaque unité de recherche. Ces laboratoires lui permet d'accueillir des stagiaires de tout niveau (impregnation, technicien, masters, doctorat ou post-doctorat, etc.). Depuis sa création, l'Institut acceuille tous les ans une dizaine de stagiaires venant de tout part (Europe, Afrique, Amérique, Asie, Océan Indien), à travers ses uinviersités partenaires.

Pour demander un stage au sein de l'Institut, merci de contacter votre établissement et faire le lien ou contacter directement le responsable de Formation par e-mail (formation[at]ihsm.mg) et par téléphone (Dr. Lantoasinoro Ranivoarivelo - 032 04 769 31).
EMPLOYABILITE

Depuis sa création, l'IH.SM réalise une réforme quasi-permanente des programmes pédagogiques suivant l’évolution incessante du contexte de l’économie mondiale et de la politique nationale dans le souci de l’adéquation de la formation aux nouveaux emplois. L’évaluation de la pertinence de cette politique de l’insertion professionnelle a été réalisée à partir des enquêtes des diplômés.

Au total, 85% des formés ont été contactés. Le taux d’insertion professionnelle des diplômés est relativement élevé, (74%), avec un chiffre légèrement plus élevé chez les hommes (77%) que chez les femmes (69%). Selon les domaines de formation, 83% des diplômés travaillent dans des secteurs en relation avec leurs domaines de formation qui sont orientés généralement vers la pêche, l’aquaculture, la qualité de l’eau et des produits, et l’environnement. 

Extrait de Razanoelisoa et al., 2018 ... En savoir plus

DEBOUCHES HABITUELS
Doctorat
Enseignant Chercheur ; cadre supérieur /manager et conseiller technique (ministères, entreprises privées, bureau d’études, ONGs, organismes de développement ; collectivités décentralisées) 
DEA / Master II
Parcours1 : Gestion durable des pêches et d’aquaculture 
Gestionnaire de pêche et de l’aquaculture ; Cadre supérieur des Fermes aquacoles (directeur de production, directeur de Qualité, directeur de l’Ecloserie, directeur des fermes) ; Cadre supérieur des Pêches au sein de l’administration et des ONG ; Consultant en Pêche et Aquaculture ; Entrepreneurs et créateurs d’unités de production (pêche et/ou aquaculture) ; Assistant d’Enseignement Supérieur et de Recherche

Parcours2 : Gestion durable de la biodiversité et de l’environnement 
Cadre spécialiste en gestion des écosystèmes naturels au niveau des organismes publics ; Cadre, chargé d’études scientifiques ; Cadre éco-conseiller, Responsable environnement ; Biologistes Gestionnaires de parcs nationaux, réserves naturelles, aquariums, jardins botaniques ; Cadre Chargé de projets dans des ONG nationales et internationales ; Assistant d’Enseignement-Supérieur et de Recherche dans des établissements universitaires et instituts de recherches publics et privés ; Chargé de communication scientifique, animateur scientifique.
Ingénieur Halieute
Cadre supérieur de l’administration des pêches et aquaculture ; Chef de production ; Enseignant Chercheur; Chef d’entreprise ; Chef de ferme dans les entreprises aquacoles ; Organismes de développement ; assistant technique ; Planificateur & Aménageur du littoral ; Gestion des ressources halieutiques ; Opérateur économique.
Licence professionnelle
Entrepreneur dans le domaine marin et halieutique ou cadre dans l'administration de la pêche et de l'Environnement

Parcours Pêche_Aquaculture et Qualité : Technicien de pêche ou des fermes aquacoles ou d’écloserie; Responsable qualité, Responsable d’aquarium, Technicien de laboratoire d’analyse microbiologique 

Parcours Gestion de la biodiversité et de l’environnement : Socio-organisateur en environnement ; Guide touristique marin, Responsable de promotion touristique, Agent de développement local, Agent de conservation de la flore et faune marines, Technicien des aires protégées marines, Responsable Environnement dans une entreprise.
Manager et Technicien des APM, Manager en Ecotourisme
Parcs marins, ONGs,assistant technique des collectivités décentralisées ; opérateur économique
NIVEAU LICENCE
LICENCE en Sciences Marine et Halieutique

L’objectif de ce cursus est de donner aux étudiants une formation de niveau Bac+3 leur permettant (1) une acquisition progressive des connaissances théoriques et pratiques dans le domaine marin (biologie marine, océanographie, microbiologie, pêche et aquaculture, biodiversité et environnement marin,…), (2) une insertion professionnelle, par l’acquisition des compétences conduisant à une forte employabilité, ou (3) une préparation pour la suite de leurs études en master. 

La formation s’adresse seulement aux étudiants titulaires d’un baccalauréat scientifique (série C et D ou équivalents).

Le cycle Licence est réalisé en trois années. Deux parcours sont proposés à partir de la troisième année : le Parcours Pêche/ Aquaculture et Qualité, et le Parcours Gestion de la Biodiversité et de l’Environnement Marin

Chaque année se décompose en deux semestres d’enseignement ; les première et deuxième années comprennent des Unités d’Enseignement fondamental de la bioécologie marine, de la chimie, de la thermodynamique, de la microbiologie (générale et appliquée), des mathématiques et informatique, de la technologie de communication (anglais et français). La troisième année est focalisée sur les matières de spécialisation (Pêche, Valorisation des produits, Qualité des produits et HACCP, Aquaculture, GIZC, SIG, Ecotoxicologie marine) et se terminant par un stage d’une durée de trois mois, sur terrain, en entreprise ou dans un laboratoire.

CONTENU DE LA FORMATION 

Semestres 1 et 2  
Unités d’Enseignement : Physique chimie; Biologie 1 ; Microbiologie 1; Océanographie 1; Eco-Ethologie ; Ecologie Littorale; Mathématique appliquée 1; Communication  
 
Semestres 3 et 4  
Unités d’Enseignement : Océanographie 2; Microbiologie 2; Biologie 2; Mathématique appliquée 2; Physiologie; Biologie 3; Communication  
 
Semestres 5 et 6: Optionnel  
Parcours Pêche, Aquaculture et Qualité : Pêche (Technologie de production, conservation et transformation des produits halieutiques); Aquaculture/Pathologie (base); Contrôle qualité/HACCP et Valorisation.  
 
Parcours Gestion de l’Environnement et de la Biodiversité : Biodiversité marine et côtières); Etudes d’impacts environnementaux (EIE); Ecotoxicologie marine; Système d’informations Géographiques (SIG); Gestion Intégrée des Zones Côtières (GIZC).

Chaque étudiant doit effectuer un stage pratique de 3 mois pour finaliser son cursus Licence. Ce stage pratique a double objectifs: d’une part, de roder l’étudiant (à vocation professionnelle) à son futur emploi dans une entreprise privée ou dans une institution publique. D’autre part, il permet aux étudiant qui veulent (et qui peuvent) continuer dans le domaine de la recherche

DIPLOME 

La Formation Licence, dans sa nouvelle forme qui suit le système LMD, a été habilité par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique . Le diplôme délivré est un diplôme de l’Université de Toliara (co-signé par le Directeur de l’IH.SM et le Président de l’Université). Et il est reconnu par la fonction publique. 

En outre, les sociétés privées et les ONGs reconnaissent le titre et la valeur des diplômes délivrés par l’IH.SM. Les diplômés en Licence en Sciences Marine et Halieutique de l’Institut sont largement capables de travailler aussi bien dans le domaine privée, que privé. Et leur choix est très large. Chaque étudiant peut également créer sa propre entreprise, en fonction de la spécialisation qu’il a choisi pendant son cursus. 

Certains diplômés choisissent de compléter leur formation au sein d’une autre école ou Université (Nationale ou Etranger). La plupart ont continué leur formation jusqu'en Master 2.

ADMISSIONS

L'admission à la formation de Licence en Sciences Marine et Halieutique se fait par concours national. Le concours est ouvert aux titulaires de diplome de baccalauréat scientifique (série C et D ou équivalents). En savoir plus ...


Débouchés professionnels potentiels

Entrepreneur dans le domaine marin et halieutique ou cadre dans l'administration de la pêche et de l'Environnement

Parcours Pêche_Aquaculture et Qualité : Technicien de pêche ou des fermes aquacoles ou d’écloserie; Responsable qualité, Responsable d’aquarium, Technicien de laboratoire d’analyse microbiologique 

Parcours Gestion de la biodiversité et de l’environnement : Socio-organisateur en environnement ; Guide touristique marin, Responsable de promotion touristique, Agent de développement local, Agent de conservation de la flore et faune marines, Technicien des aires protégées marines, Responsable Environnement dans une entreprise.
NIVEAU MASTERS
MASTER en Sciences Marine et Halieutique
(arrêté d’habilitation N° 27681/2016/MESupReS du 20/12/2016)

L'Objectif de ce Master est de former des experts qualifiés de niveau Bacc+5 dans les questions liées à la biologie, l'économie et la gestion des activités de pêche et de l’aquaculture d’une part et de la biodiversité et de l’environnement marin et côtier d’autre part.

La formation s'adresse aux étudiants titulaires d’un diplôme universitaire de niveau Licence en Sciences Marines, Sciences Biologiques, Agronomie, Sciences Halieutiques

Le Master est réparti sur quatre semestres. 

Le premier semestre est focalisé sur le renforcement des connaissances des matières de base telles la bioécologie des organismes aquatiques, les analyses mathématiques des données, les sciences sociales et l’initiation à la méthodologie de recherche. A partir du deuxième semestre, deux parcours sont proposés: le Parcours Gestion durable de la pêche et de l’aquaculture (GDPA) et le Parcours Gestion durable de la biodiversité et de l’environnement (GDBE). 

Pour le Parcours GDPA, les unités d’enseignement dispensées couvrent les problèmes relatifs à l’exploitation et à la gestion de la pêche (sciences halieutiques 
et aquacoles, acquisition et traitement des données sur les pêches, l’économie des pêches, les outils de gestion de pêche : Evaluation des stocks, Approche écosystémique des pêches, Soutien durable aux pêcheries (les Aires Marines Protégées ou AMP). 

Pour le Parcours GDBE, les matières de spécialisation couvrent les notions sur l’Ecologie appliquée, la pollution marine, la plongée sous-marine, la conservation des écosystèmes, la gestion de l’environnement et la biotechnologie marine. 

Le dernier semestre est consacré à la réalisation d’ un stage de recherche et/ou professionnel d’une durée de 6mois, aboutissant à la rédaction et la soutenance d’un mémoire de fin d’étude.


DIPLOME 

La Formation Master, dans sa nouvelle forme qui suit le système LMD, a été habilité par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (arrêté d’habilitation N° 27681/2016/MESupReS du 20/12/2016). Le diplôme délivré est un diplôme de l’Université de Toliara (co-signé par le Directeur de l’IH.SM et le Président de l’Université). Et il est reconnu par la fonction publique. 

En outre, les sociétés privées et les ONGs reconnaissent le titre et la valeur des diplômes délivrés par l’IH.SM. Les diplômés en Masters en Océanologie Appliquées de l’Institut sont largement capables de travailler aussi bien dans le domaine privée, que privé. Et leur choix est très large. Chaque étudiant peut également créer sa propre entreprise, en fonction de la spécialisation qu’il a choisi pendant son cursus. 

Certains diplômés choisissent de compléter leur formation au sein d’une autre école ou Université (Nationale ou Internationale). La plupart ont continué à élargir leur domaine au sein des universités ou institutions partenaires de l’IH.SM. .

ADMISSIONS

L'admission à la formation de Master en Sciences Marine et Halieutique se fait par concours. Le concours est ouvert aux titulaires de diplome de Licence en Sciences Marines, Sciences Biologiques, Agronomie, Sciences Halieutiques ou équivalent. En fonction de son bagage scientifique, le candidat peut être amené à suivre des cours complémentaire avant de pouvoir accéder à la formation demandée.

Pour plus d’info, contactez : lantoasinoro[at]hotmail.com 034 68 515 65 –– 032 04 769 31


Débouchés professionnels potentiels

Parcours1 : Gestion durable des pêches et d’aquaculture 
Gestionnaire de pêche et de l’aquaculture ; Cadre supérieur des Fermes aquacoles (directeur de production, directeur de Qualité, directeur de l’Ecloserie, directeur des fermes) ; Cadre supérieur des Pêches au sein de l’administration et des ONG ; Consultant en Pêche et Aquaculture ; Entrepreneurs et créateurs d’unités de production (pêche et/ou aquaculture) ; Assistant d’Enseignement Supérieur et de Recherche

Parcours2 : Gestion durable de la biodiversité et de l’environnement 
Cadre spécialiste en gestion des écosystèmes naturels au niveau des organismes publics ; Cadre, chargé d’études scientifiques ; Cadre éco-conseiller, Responsable environnement ; Biologistes Gestionnaires de parcs nationaux, réserves naturelles, aquariums, jardins botaniques ; Cadre Chargé de projets dans des ONG nationales et internationales ; Assistant d’Enseignement-Supérieur et de Recherche dans des établissements universitaires et instituts de recherches publics et privés ; Chargé de communication scientifique, animateur scientifique
Master Interuniversitaire en Ecotourisme et Biomanagement

Le parcours « Ecotourisme et Biomanagement » prévoit la formation de cadres diplômés en Masters, de niveau Bacc+5, dont la thématique de leurs mémoires s’ancrera dans le domaine de l’écotourisme et du biomanagement. La Formation intervient en préparant des cadres aux challenges et aux énormes opportuniés existant dans le domaine de l’écotourisme. Les principales orientations données aux étudiants durant le cursus sont les suivantes : 
 
  • La gestion de l’écotourisme et de l’environnement intégrant les facteurs biologiques, sociaux, environnementaux, économiques et politiques, etc….. 
  • La recherche conduisant à une application critique des connaissances, des aptitudes et des compétences acquises dans le traitement de problèmes réels liés à la gestion des activités de l’écotourisme et celle de l’environnement et à la préservation et valorisation des patrimoines naturels et culturels et à l’économie. 
  • L’étude des relations multiples entre le tourisme et l’environnement, notamment au niveau des pratiques, des financements, des implications des communautés d’accueil dans la pratique touristique et la protection de l’environnement et de la biodiversité, des patrimoines naturels et culturels. 
  • L’analyse du système écotourisme et biomanagement, les ressources, les mécanismes d’exploitation, le marketing et la gestion, en mettant l’accent sur la perspective de l’évaluation des ressources et de l’environnement, sur le diagnostic des activités ou filière tourisme, sur une vision et interprétation multidisciplinaire de la gestion de l’écotourisme du point de vue de différentes sciences comme la biologie, l’économie, le droit et la sociologie, la biodiversité, l’environnement,… 
  • Une acquisition de l’expérience dans l’utilisation de nouvelles techniques et des méthodes plus efficaces, adaptées aux facteurs sociaux et environnementaux dans la gestion de l’écotourisme, des ressources et de l’environnement.
La formation s’adresse aux étudiants titulaires d’un diplôme universitaire de niveau Licence en Sciences marines, Sciences Biologiques, Agronomie, Sciences Halieutiques, Géographie, Environnement, Biodiversité et Ecotourisme. Le Master est réparti sur quatre semestres. Les semestres 7 et 8 sont consacrés aux Unités d’Enseignement des matières de base en bio-écologie des organismes aquatiques et terrestres, en communication, en analyses de données, en écotourisme, en sciences sociales et à l’initiation à la méthode de recherche. Les semestres 9 et 10 sont focalisés sur les matières de spécialisation lesquelles se termineront par un stage de recherche et/ou professionnel aboutissant à la rédaction et la soutenance d’un mémoire de fin d’étude.

DIPLOME

Les diplômés en Master spécialisés en Ecotourisme et biomanagement auront la capacité de développer et gérer des entreprises écotouristiques en tant que cadres supérieurs. Ils peuvent également travailler ou créer et développer des organismes ou établissements voués à la préservation de l’environnement et à la gestion des ressources biologiques comme les ONTM, ORT, WWF, UICN, WCS,…. Ils seront capable d’occuper des postes dans l’administration ou les postes de gestionnaires de parcs et de réserves, des conseillers ou consultants ou chercheurs dans les établissements de recherche publics et privés.



ADMISSIONS

L’admission se fait par voie de concours pour les titulaires d’un niveau Bac + 3 ans.
Pour plus d’info, contactez : lantoasinoro[at]hotmail.com - 034 68 515 65 –– 032 04 769 31 


Débouchés professionnels potentiels

  • Biomanagers cadres spécialistes en écotourisme et en gestion des écosystèmes naturels et des ressources biologiques au niveau des organismes publics : Ministères, Collectivités décentralisées, Etablissements publics, Entreprises étatiques, etc. 
  • Biomanagers gestionnaires de parcs nationaux, réserves naturelles, aires protégés, musées, jardins botaniques, patrimoines naturelles etc. 
  • Cadres et chargés de projets dans des Organismes nationaux et internationaux (de développement, de conservation et de gestion des ressources biologiques (PNUD, …) 
  • Chercheurs, formateurs et enseignants en écotourisme et biomanagement dans des établissements universitaires et instituts de recherches publics et privés. 
  • Experts en écotourisme et biomanagement chargé d’étude en écotourisme, environnement, et en gestion des ressources biologiques dans les bureaux d’étude et entreprises privés. 
  • Responsable marketing 
  • Spécialiste en Web marketing en Tourisme, chef de produit. 
  • Promoteur, gestionnaire et coordonateur de projets touristiques ou de conservation et de valorisation du patrimoine et de musée. 
  • Médiateur environnemental et en tourisme 
  • Promoteur et concepteur d’évènements écotouristiques et culturels 
  • Guide spécialisé
Formation d'Ingénieurs Halieutes

La formation dépend étroitement des besoins de l’industrie pêche /aquaculture et du secteur environnement marin et littoral. C’est une formation pluridisciplinaire destinée à former des cadres supérieurs des administrations et des managers des entreprises privées.  L’Institut a pu former 50 Ingénieurs entre 1987 et 1992 dans le cadre du projet financé par la FAO/PNUD. Un deuxième projet de formation de 20 Ingénieurs a été financé par la BAD et le Gouvernement Malagasy en 2015. La prochaine vague de formation d'Ingénieurs Halieutes sera communiquée ultérieurement.

ADMISSIONS

L’admission se fait par voie de concours pour les titulaires d’un niveau Bac + 4 ans. Appel à candidatures à communiquer ultérieurement.
Pour plus d’info, contactez : lantoasinoro[at]hotmail.com - 034 68 515 65 –– 032 04 769 31 


Débouchés professionnels potentiels

Cadre supérieur de l’administration des pêches et aquaculture ; Chef de production ; Enseignant Chercheur; Chef d’entreprise ; Chef de ferme dans les entreprises aquacoles ; Organismes de développement ; assistant technique ; Planificateur & Aménageur du littoral ; Gestion des ressources halieutiques ; Opérateur économique.
CYCLE COURT & STAGES
1. Formation en suivi scientifique des habitats critiques en milieu marin et côtier

APPEL A CANDIDATURES pour la troisième et dernière promotion (2021)

Dans le cadre de renforcement des compétences des jeunes conservationnistes en milieu marin et côtier, l’Institut Halieutique et des Sciences Marines (IH.SM) de l’Université de Toliara et le WCS lancent un appel à candidatures pour suivre la formation relatif aux suivis scientifiques des habitats critiques marins et côtiers.  
La formation, d’une durée de six mois par cycle de formation, fait appel aux connaissances théoriques, dirigées et surtout pratiques sur les méthodes de suivis scientifiques des récifs coralliens, des mangroves, des phanérogames marines, des pêcheries ainsi que des enquêtes socio-économiques. Une formation en plongée sous-marine sera également dispensée pour pouvoir réaliser ces activités. 

Profil requis : 

12 personnes (Homme ou Femme): 
  • ayant terminé le Master 1 en Sciences Biologiques, Sciences Marines, Sciences de l’Environnement et/ou équivalent. 
  • savoir bien nager ; la possession d’une carte de plongée est un atout ; 
  • ayant d’excellentes capacités physiques, 
  • motivés, sérieux, disponible pendant 6mois 

Conditions de formation : 
  • Durée de formation : 6mois ferme dont 3 mois d’ET, ED et EP et 3mois de stage pratique sur le terrain sanctionné par la rédaction d’un rapport de stage
  • Pas de prise en charge des apprenants (transport, bourse, logement); seules les activités liées à la formation (support pédagogique, sortie en mer pour les études pratiques et les stages) et la duplication des rapports de stage sont prises en charge 
  • Frais d’inscription d’un montant de 90 000 ariary et de l’assurance de 3 000 ariary à la charge de chaque apprenant 
  • Assiduité obligatoire durant la formation (désistement en cours de formation sanctionné par le remboursement des frais de formation)
Période de formation (6 mois) : 
  • 06 Septembre 2021 à Février 2022
6 Modules à dispenser :
  • Suivi des récifs coralliens 
  • Suivi des Mangroves
  • Suivi des Herbiers marins
  • Suivi de production des Pêches
  • Système d’Information Géographique (ou SIG) 
  • et Plongée sous-marine

Dossier à fournir :  
  • Lettre de motivation adressée au Chef de Mention en Sciences Marines et Halieutiques 
  • Copie légalisée du diplôme ou attestation du Master 1 
  • Un CV détaillé avec une photo d’identité récente et des contacts en téléphone et en adresse en mail 
  • Une lettre d’engagement à légaliser à la mairie mentionnant votre assiduité à poursuivre la formation jusqu’à terme
Dossier à envoyer par émail à l’adresse jakynoelisoa[at]gmail.com et faire une copie à lantoasinoro[at]hotmail.com au plus tard le 31 Juillet 2021 à 12H00

Pour informations complémentaires, veuillez contacter 032 40 620 59 ; 034 49 781 46 ; 032 04 769 31 ; 034 54 674 59

Télécharger l'appel à candidatures en version PDF
2. L'Ecole d'Eté Australe sur la Vulnérabilité du Patrimoine Récifal (VulPaRe)

Présentation 
 
Cette école d’été destinée aux doctorant(e)s et jeunes chercheur(euse)s a pour objectif un travail pluridisciplinaire sur la vulnérabilité du patrimoine récifal. Cette thématique sera explorée à partir d’une étude de cas dans la région de Toliara (sud ouest de Madagascar) qui réunit de nombreuses problématiques d’ordre écologique, économique ou social, et qui serviront de support à cette réflexion commune interdisciplinaire.  
 
Le patrimoine récifal peut être un patrimoine naturel (biologique, écologique, physique) ou un patrimoine culturel (économique, social, etc.). Ces différentes facettes du patrimoine récifal ont des fonctions et des utilités différentes mais sont indissociables. Se pose alors le problème de l’évaluation de l’ensemble de ce patrimoine, de sa définition par les diverses parties prenantes, de son exploitation, de sa destruction (pression démographique, pollution, changements climatiques), de sa conservation et de sa restauration. L’évaluation est un processus subjectif, fonction des valeurs portées par différents points de vue et des méthodes propres à chaque discipline. Cette école de Formation/Recherche permettra de mettre en relation ces diverses représentations et modes d’évaluation de la vulnérabilité du patrimoine récifal, de débattre de leurs importances respectives et des possibilités d’une approche intégrée.  
 
Objectifs 

Ecole de Formation/Recherche francophone sur le thème de la vulnérabilité du patrimoine récifal et de ses usages.  
  • Décloisonnement disciplinaire et promotion d’une approche interdisciplinaire.  
  • Rapprochement entre chercheur(euse)s de diverses disciplines, spécialistes du domaine, et étudiant(e)s (niveau doctoral et post-doctoral) des pays du Sud et du Nord.  
  • Acquisition de connaissances théoriques et pratiques (travail de terrain) sur les thèmes de la vulnérabilité et du patrimoine associés aux écosystèmes coralliens.  
  • Groupes de travail autour d’une étude de cas (l’embouchure du fleuve Onilahy, Sud-Ouest de Madagascar – Anakao, Sarodrano, Saint-Augustin) représentative du socio-écosystème corallien.
PROCHAINE EDITION: La prochaine édition de l'Ecole d'été Australe sera communiquée ultérieurement

3. Formation de recyclage

L'équipe de l'institut peut également assurer une formation de recyclage des agents des entreprises sur des thèmes bien définis tels que l'hygiène et contrôle qualité, guide touristique marin, technicien en aquaculture, etc. Cette formation est généralement mise en oeuvre sur demande d'entreprise ou d'ONG qui souhaite renforcer les capacités de ses employés.

Pour plus d'information, merci de contacter le responsable de Formation par e-mail (formation[at]ihsm.mg) et par téléphone (Dr. Lantoasinoro Ranivoarivelo - 032 04 769 31).

4. Accueil de stagiaires

L'IH.SM dispose de différents laboratoires au sein de chaque unité de recherche. Ces laboratoires lui permet d'accueillir des stagiaires de tout niveau (impregnation, technicien, masters, doctorat ou post-doctorat, etc.). Depuis sa création, l'Institut acceuille tous les ans des dizaines de stagiaires venant de tout part (Europe, Afrique, Amérique, Asie, Océan Indien), à travers ses uinviersités partenaires.

Pour demander un stage au sein de l'Institut, merci de contacter votre établissement et faire le lien ou contacter directement le responsable de Formation par e-mail (formation[at]ihsm.mg) et par téléphone (Dr. Lantoasinoro Ranivoarivelo - 032 04 769 31).
6. Formation des jeunes conservationnistes en environnement marin et côtier

Formation terminée

APPEL A CANDIDATURES

Lieu : Institut Halieutique et des Sciences Marines (IH.SM) – Université de Toliara 
Durée : 12 mois (2018 – 2019) 

La progression des aires protégées marines est actuellement limitée par le manque de ressources humaines compétentes en matière de conservation marine à Madagascar. 

Pendant 2 ans et en collaboration avec des ONG de conservation (Reef Doctor et Nature Seychelles) financé par Critical Ecosystem Partnership Fund (CEPF), l’IH.SM propose une formation professionnelle en environnement marin et côtier d’une durée de douze (12) mois pour 10 étudiants par année.  

Le projet est basé sur le renforcement de capacités des futurs managers ou de responsables malagasy d’activités de conservation marine à Madagascar, à travers la formation de jeunes spécialistes de la conservation des milieux marins et le développement d’expertises et de connaissances via la mise à la disposition d’informations scientifiques et d’outils de conservation. 

1. CONTENU DE LA FORMATION 

La formation, d’une durée de douze mois, comporte douze (12) modules complémentaires: 
  • Module 1 : Biodiversité marine et côtière ( 
  • Module 2 : Gestion intégrée des zones côtières 
  • Module 3 : Changement climatique 
  • Module 4 : Suivi écologique 
  • Module 5 : Gouvernance et législation sur la zone côtière 
  • Module 6 : Communication scientifique 
  • Module 7 : Montage de projet de conservation et recherche de financement 
  • Module 8 : Gestion des pêcheries et d’AMP 
  • Module 9 : Plongée sous-marine 
  • Module 10 : Transplantation des coraux 
  • Module 11 : Suivi des tortues marines, des oiseaux marins et terrestres, des récifs coralliens, l’écotourisme et guidage, l’enlèvement des espèces invasives, et la maintenance de site (sur la réserve spéciale de l’ile Cousin aux Seychelles) 
  • Module 12 : Application des acquis sur l'AMP de Salary Nord et échange avec l'équipe de gestion de l'AMP 
2. DEROULEMENT DE LA FORMATION

La formation durera 12 mois à l’IH.SM, à Ifaty, aux Seychelles et combinera formation théorique et formation pratique sur le terrain. 
 

3. PROFIL DES CANDIDATS ET CRITERES DE SELECTION 
  • L’appel à candidature et ouvert aux titulaires d’un diplôme de licence au minimum en sciences biologiques (végétal, animal, environnement,…).  
  • La maîtrise de la natation fait partie également du critère de sélection (un test de 200m de nage et 10mn de flottaison sera organisé dès l’arrivée à Toliara et les candidats qui échouent ne peuvent pas suivre la formation) 
  • Connaissances en poissons récifaux et en substrats benthiques : coraux mous, coraux durs, éponges, algues (macro algue, algues calcaires) 

4. PIECES A FOURNIR 
  • Curriculum Vitae (CV) 
  • Lettre de motivation (intérêt personnel pour la formation) 
  • Copie certifiée du diplôme 
Pour rejoindre la formation, merci de déposer votre candidature à Mme RANIVOARIVELO Lanto ou de l’envoyer à l’adresse e-mail : lantoasinoro[at]hotmail.com, Responsable de Mention à l’Institut Halieutique et des Sciences Marines (IH.SM), Route du Port Mahavatse - Toliara 
 
Date limite de dépôt des candidatures: vendredi 13 juillet 2018 à 16h 
Début de la formation : 01 août 2018 

 
Pour une demande de renseignements, merci de contacter :  
Mme Lanto RANIVOARIVELO: Tél 032 04 769 31 / 034 54 674 59 
 
Remarque
  • C’est une formation de cycle long et les participants doivent être inscrits à l’IH.SM (frais d’inscription : 93 000Ar) 
  • Pas de pris en charge pour tout frais de formation (transport, inscription, logement, subsistance)
SUIVEZ-NOUS 
RECHERCHE ET DOCUMENTATION

Unités de Recherche (UR)

UR Aquaculture et Polyaquaculture 
UR Pêche et Gestion des ressources aquatiques 
UR Biotechnologie marine et Valorisation des ressources  
UR Pollution Marine et Ecotoxicologie 
UR Ecologie microbienne  
UR Océanographie physique

Autres Structures

Centre National de Données Océanographiques
Observatoire ICAM
Musée Dr Rabesandratana HD
Bibliothèque
PROJETS DE COOPERATION

Projets de Recherche

ALGOPLAST
ARMSRestore
SEAGRASS
REEFResilience

Projets de Formation

PFS Ecotourisme
Institut Halieutique et des Sciences Marines 
2 Rue Dr. Rabesandratana HD (ex Avenue de France) 
PO Box: 141, 601 - Toliara, Madagascar 
+261 20 94 941 67
© 2021 IH.SM. All rights reserved.