Author Aina Le Don

Atelier National pour la Décennie des Nations Unies pour les Sciences Océaniques au service du Développement Durable

Le premier Atelier National pour la Décennie des Nations Unies pour les Sciences Océaniques a eu lieu à L’Hôtel Amazone International-Toliara le 08 Avril 2022.

En effet, l’un des objectifs fondamentaux de la Décennie de l’Océan est d’améliorer les connaissances océaniques à l’échelle globale, par l’amélioration des capacités dans les pays qui sont actuellement limités en termes de capacités et de moyens – notamment les petits Etats insulaires en développement, ainsi que les pays les moyens avancés.

La COI-UNESCO (Commission Océanographique Intergouvernementale de l’UNESCO) encourage les états membres à mettre en place des comités nationaux pour la décennie des océans afin de faciliter les contributions nationales pour la Décennie, travailler de près avec les parties prenantes, leur permettre d’avoir accès aux divers avantages tels que les données, les modèles de prévisions, les outils scientifiques d’aide à la décision ainsi que les opportunités de développement de capacités institutionnelles. La COI-UNESCO va ainsi promouvoir les échanges et les coopérations entre les Comités Nationaux de la Décennie du monde entier.

Cet atelier, organisé par la COI-UNESCO, la Commission Malagasy pour l’UNESCO (COMNAT) et le MESUPRES (Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique) a réuni les acteurs opérant dans le domaine marin à Madagascar, incluant le Ministère de l’Aménagement des Territoires, le Ministère de l’Education Nationale, le Ministère de Transports et de la Météorologie, le Ministère de la Pêche et de l’Economie Bleue, le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, les centres de recherches tels l’Institut Halieutique et des Sciences Marines, le Centre Nationale de la Recherche Océanographique (CNRO), le Centre National de la Recherche pour l’Environnement (CNRE), le secteur privé, les ONG et la société civile, des représentants des communautés locales côtières, et des associations de jeunes en début de carrière opérant dans le domaine marin.

Cet atelier a abouti à :

  • La mise en place du Comité Malagasy de la Décennie
  • L’élections des membres de bureau (les représentants de Madagascar au niveau de la Structure de Coordination de la Décennie)
  • Validation de la stratégie Nationale pour les activités à réaliser dans les dix prochaines années

 

Les membres de bureau du Comité Malagasy de la Décennie

De droite à gauche :

  • Aina Le Don NOMENISOA (Point Focal de la COI-UNESCO, Coordonateur du Centre National des Données Océanographiques)
  • Jacquis Rasoanaina (Vice Président du Comité Malagasy de la Décennie, Point Focal de la Convention de Nairobi)
  • Lanto Ranivoarivelo (Président du Comité Malagasy de la Décennie, Enseignant-Chercheur)
  • Lovasoa Rina Raharinaivo (Secrétaire du Comité Malagasy de la Décennie, Biologiste Marin)
  • Mamy Nirina Razakanaivo (Conseiller du Comité Malagasy de la Décennie, Directeur du Centre National de la Recherche Océanographique)
  • Yves Mong (Conseiller du Comité Malagasy de la Décennie, Directeur du Centre National de la Recherche pour l’Environnement)
  • Helikanto Rakotovololona (Conseiller du Comité Malagasy de la Décennie, Directeur des Curricula et des Recherche Pédagogiques au Ministère de l’Education National)

Atelier National de la Décennie des Nations – Unies pour les Sciences Océaniques

Contexte

Les capacités mondiales en sciences océaniques sont inégalement réparties. Contrairement à d’autres, certains pays bénéficient d’infrastructures scientifiques et de technologies de pointe, ainsi que des capacités humaines conséquentes en sciences et en innovation. L’un des objectifs fondamentaux de la Décennie de l’Océan est d’améliorer les connaissances océaniques à l’échelle globale, par l’amélioration des capacités dans les pays qui sont actuellement limités en termes de capacités et de moyens – notamment les petits Etats insulaires en développement, ainsi que les pays les moyens avancés.

La COI-UNESCO encourage ainsi les états membres à mettre en place des comités nationaux pour la décennie des océans. Ceux-ci sont en effet des plateformes volontaires et multipartites essentielles pour lier l’action nationale au cadre international de la Décennie de l’océan. Ces plateformes vont faciliter les contributions nationales pour la Décennie, travailler de près avec les parties prenantes, leur permettre d’avoir accès aux avantages de la Décennie, tels que les données, les modèles de prévisions, les outils scientifiques d’aide à la décision ainsi que les opportunités de développement de capacités institutionnelles. La COI-UNESCO va promouvoir les échanges et les coopérations entre les Comités Nationaux de la Décennie du monde entier.

Madagascar prendra part aux programmes de la Décennie. Pour cela, un atelier se tiendra à L’Hôtel Amazone International-Toliara le 08 Avril 2022 à partir de 8heures. Cet atelier réunira les acteurs opérant dans le domaine marin à Madagascar, incluant le Ministère de l’Aménagement des Territoires, le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Ministère de l’Education Nationale, le Minisitère de Transports et de la Météorologie, le Ministère de la Pêche et de l’Economie Bleue, le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable, le secteur privé, les ONG et la société civile, les représentants des communautés locales côtières, et des associations de jeunes en début de carrière opérant dans le domaine marin.

Objectifs de l’atelier: 

  • Mise en place du Comité Malagasy de la Décennie
  • Elections des membres de bureau (les représentants de Madagascar au niveau de la Structure Internationale de Coordination de la Décennie)
  • Validation du projet d’Arrêté Interministériel de la Constitution du Comité
  • Validation de la stratégie Nationale pour les activités à réaliser dans la Décennie