Category Appels à candidature

OFFRE DE STAGE : Caractérisation des assemblages de poissons à l’aide de suivis vidéo

Caractérisation des assemblages de poissons à l’aide de suivis vidéo dans la baie de Ranobe

Date de début de stage : Octobre 2022

Date limite de dépôt de dossier : 28 Septembre 2022

Responsable de stage : Thomas LAMY, IRD Montpellier, thomas.lamy@ird.fr

Henitsoa JAONALISON, IH.SM, jaonasat@gmail.com

Co-responsables du stage :

José RANDRIANANDRASANA, IH.SM, jossarobidy@gmail.com

Laurent, VIOGLIOLA, IRD (Nouvelle Calédonie) laurent.vigliola@ird.fr

Gildas TODINANAHARY, IH.SM, gildas.todinanahary@ihsm.mg

Description et objectifs scientifiques du projet

Le déclin des récifs coralliens à l’échelle mondiale menace les populations humaines qui dépendent de ces écosystèmes comme source de revenus ou pour se nourrir. Face à cette situation, le projet ARMS Restore propose d’utiliser un nouvel outil dans la baie de Ranobe, des récifs artificiels ensemencés par des structures appelés ARMS (Autonomous Reef Monitoring Structures) afin de restaurateur la biodiversité et ainsi améliorer les rendements des petites pêcheries et la santé humaine des populations locales. Ces ARMS ont été déposés sous l’eau afin d’agréger passivement la biodiversité de récifs seins de la baie de Ranobe. Une fois l’accumulation de cette diversité, les ARMS seront transférés sur des récifs artificiels. L’objectif global est de suivre les assemblages de poissons avant et après installation des récifs artificiels et des ARMS afin d’évaluer leurs effets sur la biodiversité. Dans ce contexte, les objectifs de ce stage seront d’implémenter un suivi des poissons à l’aide de caméras vidéo GoPro en complément d’autres types de suivis (visuels et ADN environnemental) afin d’obtenir un état de référence avant la mise en place des récifs artificiels. Un total de 6 futur récifs artificiels, des zones contrôle et des habitats adjacents seront suivis (N > 30 sites). Les données vidéos seront étudiées au laboratoire (identification des espèces, annotation des vidéos, gestion des données) puis analysées afin d’évaluer les facteurs contrôlants la structuration spatiale des assemblages de poissons. Suivant la qualité du travail effectué, le stage pourra être prolongé afin de répéter le suivi après la mise en place des récifs artificiels et des ARMS afin d’en étudier l’effet sur la biodiversité des poissons.

Le stage comprendra les activités suivantes :

  • Préparation du système de suivi vidéo sous-marin à l’aide de caméra GoPro en surface et sous l’eau ;
  • Gestion, annotation et analyse des vidéos en laboratoire ;
  • Identification des espèces de poissons ;
  • Gestion des données et analyses statistiques

Compétences et qualités requises :

  • Intérêt pour l’écologie marine,
  • Très bonne aptitude à plonger : de niveau « PADI Open Water » au moins
  • Très bon sens de l’organisation afin de gérer les suivis vidéos en parallèle des suivis visuels
  • Très bonne connaissance des espèces de poissons dans le Sud-Ouest de Madagascar
  • Sens de l’organisation, curiosité, rigueur et autonomie,
  • Connaissance de l’anglais scientifique (lu et écrit),
  • Une expérience dans l’organisation et l’analyse de données et l’utilisation du logiciel R serait un réel plus.

La sélection de l’étudiant-e se fera après : 1) examen d’un CV et d’une lettre de motivation qui devront être envoyés à Thomas Lamy, copie à Gildas Todinanahary, avant le 28 Septembre 2022 et 2) un entretient oral

Télécharger la version PDF ici

Tags

AVIS DE CONCOURS pour admission à la formation professionnalisante (26ème Promotion)

LICENCE en SCIENCES MARINE ET HALIEUTIQUE

Vous êtes passionné de la Mer, de l’Environnement ? Vous voulez travailler dans le domaine de la conservation et de l’exploitation des produits de mer ?

Cette formation est pour vous !

DEBOUCHES POTENTIELS

Entrepreneur dans le domaine marin et halieutique; Technicien de pêche ou des fermes aquacoles ou d’écloserie; Responsable qualité, Responsable d’aquarium, Technicien de laboratoire d’analyse microbiologique

Socio-organisateur en environnement ; Guide touristique marin, Responsable de promotion touristique, Agent de développement local, Agent de conservation de la flore et faune marines, Technicien des aires protégées marines, Responsable Environnement dans une entreprise.

Concours ouvert aux bacheliers scientifiques, C et D, Année 2021 et 2022

Date de concours : Vendredi 23 Septembre 2022, appel à 7h, début de l’épreuve 7h30

Epreuves à concourir :

  • Mathématique (7h 30 – 9h 30)
  • Sciences de la Vie et de la Terre (10h – 11h 30)
  • Français (14h – 16h)
  • Culture générale (16h 15 – 17h 45)

Centres d’examen: Antananarivo, Fianarantsoa, Nosy Be, Tolagnaro, Morondava, Toliara.

Rentrée: Novembre 2022

Pièces à fournir :

  • Photocopie certifiée du diplôme Baccalauréat (ou toute autre preuve de réussite aux examens de Baccalauréat)
  • Curriculum vitae avec photo d’identité récente et contact rapide
  • Un (01) bulletin de naissance moins de 3 mois
  • Une (01) lettre de motivation en précisant votre lieu de concours
  • Frais de concours d’un montant de 50 000 Ariary (100 000Ar pour les étrangers) à régulariser par mandat postal au nom de M. La Directrice de l’IH.SM – BP 141, ou par versement à la BNI Toliara au compte DPU Mer et Littoral N°: 41 437 510 7 020 000

Date limite de réception de dossier : 22 Septembre 2022

Les dossiers peuvent-être envoyés par e-mail à lantoasinoro[at]hotmail.com, copie à gildas.todinanahary[at]ihsm.mg

Pour plus d’info : 034 68 515 65 ; 032 04 769 31

Télécharger la version PDF ici

Offre de bourse de Doctorat en Sciences Marines et Halieutiques

Thème: Modélisation participative des pêcheries de crabe de mangrove à Madagascar

Dans le cadre du projet européen CORECRABE (“Valorisation de la recherche en appui à l’aménagement des pêcheries de crabe de mangrove à Madagascar” http://corecrabe.ird.fr/) porté par l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) en partenariat avec l’IH.SM, l’IRD offre une allocation de recherche pour une thèse au Sud (ARTS) dans le cadre du Laboratoire Mixte International MIKAROKA. Le(la) Doctorant(e) sélectionné(e) développera son projet de recherche en halieutique et contribuera à atteindre les objectifs ci-dessous.

Contexte.

La caractérisation et la prise en compte des principales incertitudes en termes de réalisation des objectifs de gestion des pêcheries constitue un enjeu prioritaire pour définir les stratégies de gestion les plus performantes (eg, en identifiant les points de risque d’effondrement des ressources ou des systèmes de collecte de données permettant de mieux détecter les conditions où ces stratégies peuvent échouer). L’analyse des compromis entre différents objectifs de gestion des ressources halieutiques considérées est une autre question stratégique importante nécessitant la participation accrue des parties prenantes dans le processus d’évaluation. Les incertitudes structurelles et environnementales doivent être considérées, notamment au moyen de différents modèles d’exploitation (incertitudes structurelles) et de scénarios (incertitudes environnementales) puis interprétées et discutées avec les parties prenantes selon une démarche participative.

La thèse contribuera au développement d’une telle procédure de gestion dans les petites pêcheries de crabes de mangrove (Scylla serrata) à Madagascar, dans un contexte pauvre en données, fréquent dans les petites pêcheries au Sud. Ces pêcheries tournées vers l’exportation sont exploitées par plusieurs milliers de pêcheurs de manière traditionnelle, à pied ou en pirogues non motorisées, dans les zones de mangrove et se sont largement intensifiées au cours de la dernière décennie en réponse au marché mondial.

Le projet de thèse s’appuiera sur les travaux de recherche-action du projet européen CORECRABE (2019-2023) qui offrent une opportunité et faisabilité en termes de données disponibles (captures, effort de pêche, filière, gouvernance), de modélisation, de participation des parties prenantes (pêcheurs, exportateurs, administrations, ONGs, etc.) et de collaboration interdisciplinaire. Ainsi, le/la doctorant-e finalisera la première version fonctionnelle déjà disponible des modèles ci-dessus. Il/elle paramètrera ces modèles avec les données disponibles et les règles de capture dans quatre pêcheries, estimera les indicateurs (y compris leur incertitude), et validera les modèles avec l’appui d’un groupe de travail scientifique international (déjà identifié). L’interaction avec les parties prenantes aux différentes étapes du processus d’évaluation sera réalisée via les groupes de travail multi-acteurs régionaux déjà mis en place de 2020 à 2022.

Objectifs.

L’objectif général de la thèse est de développer et d’évaluer une démarche générique de modélisation d’une pêcherie de crabe de mangrove à l’échelle régionale (~100 km de linéaire de mangrove) qui permette d’intégrer dans la procédure de gestion des critères de décision reposant sur des estimateurs biologiques (eg, mortalité par pêche, taille des crabes capturés) et socioéconomiques (eg, prix, nombre des acteurs économiques). Ces modèles doivent d’une part permettre de mieux comprendre et analyser la structure, le fonctionnement et l’évolution prédite du système halieutique, et d’autre part permettre de construire une représentation collective du fonctionnement d’un tel système socioécologique et de la partager facilement.

Plus précisément, les objectifs seront :

  1. de développer et calibrer un modèle conventionnel de dynamique de population structuré selon la tailles des crabes, prenant en compte les ressources, les pêcheurs et leurs interactions (e.g., captures par unité d’effort) ;
  2. de calibrer un modèle bioéconomique pour prendre en compte la dynamique des prix et des mesures de gestion et leurs impacts sur l’exploitation, les ressources et les profits ;
  3. d’analyser, de comparer, et de discuter les résultats des simulations de chaque modèle à moyen terme en termes d’incertitude et de pertinence pour la prise de décision sur la régulation de l’exploitation. Des objectifs multiples et souvent contradictoires sont couramment rencontrés dans la gestion des pêches, générant généralement des conflits entre les groupes qui accordent la priorité à des objectifs de gestion différents. L’approche d’évaluation de la stratégie de gestion sera utilisée pour mettre en discussion les résultats, les incertitudes et l’utilité des indices de CPUE (Partie 1) et du modèle bioéconomique (Partie 2) pour la gestion et le mode de gouvernance des pêcheries.

Activités de recherche.

La thèse comprendra les activités suivantes :

  1. Travaux de terrain de suivi des pêcheries de crabe de mangrove dans quatre régions de la côte ouest de Madagascar où intervient le projet CORECRABE (http://corecrabe.ird.fr/) : enquêtes auprès des pêcheurs, échantillonnage participatif des captures
  2. Bancarisation des données halieutiques et biologiques dans la base de données mise en place par le LMI Mikaroka;
  3. Analyse statistique des données et modélisation
  4. Restitution des résultats à des groupes de travail multi-acteurs
  5. Rédaction de publications scientifiques dans des revues internationales et participation à une conférence internationale
  6. Moyens techniques et scientifiques mis à disposition de l’étudiant-e :
    L’étudiant-e sera accueilli-e à l’IH.SM, au sein du LMI Mikaroka. Il-elle communiquera régulièrement avec ses co-encadrants à distance. Des séjours en France (4 à 6 mois par an) seront effectués.

Compétences et qualités requises :

  • Intérêt attesté pour la petite pêche et les approches à l’interface sciences-société
  • Capacités attestées pour l’analyse de données et la modélisation statistique et mathématique
  • Très bonne connaissance du logiciel R et SIG
  • Maîtrise de l’anglais scientifique (lu, écrit, parlé)
  • Aptitude au travail de terrain pendant des périodes d’une à trois semaines : enquête auprès des pêcheurs, embarquements, relations avec les communautés
  • Grande capacité de travail individuel et en équipe
  • Excellente maîtrise du français écrit et parlé
  • Expérience en communication scientifique écrite et orale
  • Sens de l’organisation, curiosité, rigueur et autonomie
  • Aptitude à la conduite en moto (RN9)
  • Mobilité en France exigée (4 à 6 mois par an de 2023 à 2025)

Profil recherché :

Homme-femme, Diplôme de Master 2 ou DEA en sciences halieutiques, océanographie, économie ou équivalent.

Candidature : Le(la) candidat(e) sera sélectionné(e) sur la base de son dossier de candidature :

  • CV détaillé ;
  • lettre (3 pages minimum détaillant sa motivation, ses aptitudes et ses connaissances scientifiques (dont références bibliographiques) suivant le projet de recherche ci-dessus) ;
  • Copie du diplôme le plus élevé et des relevés de notes de L3, M1 et M2).
  • Le dossier doit être envoyé par e-mail à gildas.todinanahary[at]ihsm.mg copie à marc.leopold[at]ird.fr , lavitra_thierry[at]ihsm.mg , jamal.mahafina[at]ihsm.mg au plus tard le 29 juillet 2022.

Un entretien oral final sera réalisé début août 2022.

Démarrage prévu : 01/10/2022 (durée : 3 ans)

Télécharger l’offre en version PDF

Avis de recrutement: technicien(e) de laboratoire

TELECHARGER PDF

Pour appuyer son équipe, l’Institut Halieutique et des Sciences Marines (IH.SM) de l’Université de Toliara cherche un(e)

TECHNICIEN(E) DE LABORATOIRE

Poste basé à Toliara

Contrat (CDD) de 2ans avec une période d’essai

Description du poste

Sous l’autorité du Directeur de l’Institut et sous la supervision directe du Coordinateur du projet ARMS Restore, le (ou la) Technicien(ne) est appelé(e) à travailler de près avec l’équipe du projet ARMS Restore, au sein du Laboratoire CoRRECT (Coral Reef Research and Conservation Team). Il (ou elle) collabore directement avec les Enseignants, les Chercheurs de l’IH.SM et partenaires du projet, les Doctorants et les mémorants effectuant des activités de recherche au sein du laboratoire.

Responsabilité

Le Technicien de laboratoire aura comme principales responsabilités de :

  • Assurer le contrôle des infrastructures et des équipements de Laboratoire ;
  • Assurer le suivi des utilisations des équipements et le respect des règles d’utilisation de sécurité liées aux équipements et consommables :
  • Garantir le bon fonctionnement, la maintenance et l’entretien réguliers des appareils de mesures et les équipements alloués au Laboratoire ;
  • Gérer le stock de laboratoire en consommables, réactifs et intrants chimiques ;
  • Assister les chercheurs et stagiaires dans leurs travaux d’observation et d’expérimentation ;
  • Assurer la préparation des travaux pratiques (TP) à réaliser dans le Laboratoire ;
  • Fournir un rapport régulier sur l’ensemble des activités réalisées au sein du Laboratoire

Profil recherché

Qualification

  • Agé(e) de plus de 21 ans ;
  • Avoir un diplôme de Licence minimum Sciences Marines, Sciences Naturelles (ou équivalent);
  • Apte à travailler dans un Laboratoire et en mer ;
  • Ayant une expérience réussite dans un poste similaire serait un atout ;
  • Maîtrise parfaitement les outils informatiques ;
  • Parle et écrit le Français et l’Anglais (atout).

Qualités personnelles

  • Rigueur et minutie
  • Sens de l’organisation
  • Dynamique et proactif
  • Bon relationnel
  • Honnête, fiable et souriant(e)
  • Aptitude à travailler sous pression
  • Grande disponibilité et flexibilité dans les horaires de travail.

Poste basé à Toliara ǀ Date limite de dépôt de dossier : 26 Mai 2022 ǀ Démarrage : Juin 2022

Candidature

Le dossier de candidature, composé de CV actualisé (avec photo récente et contact rapide), d’une lettre de motivation et d’une copie du diplôme le plus élevé doit être envoyé, par e-mail à prd.ihsm[at]gmail.com, copie à gildas.todinanahary[at]gmail.com avant le 26 Mai 2022 à minuit. Seuls les candidats sélectionnés seront contactés.

Tags

OFFRE DE STAGE: Qualité des carraghénanes et de la cellulose résiduelle des algues rouges

Qualité des carraghénanes et de la cellulose résiduelle des algues rouges Kappaphycus alvarezii (Cottonii) et Euchema denticulatum (Spinosum).

Période: Février – Juillet 2022

Date  limite de réception de candidature: 15 janvier 2022

Niveau requis : Master 2

Equipe d’accueil : Laboratoire Test and Analysis of Materials (TeAM)

Responsable de stage : Dr Gédice Fernand MAHERIZO (IH.SM, Université de Toliara) et Dr Heriarivelo RISITE (Département de Physique, Université de Toliara)

Co-Responsable du stage : Dr Gildas TODINANAHARY (IH.SM, Université de Toliara), Pr Igor EECKHAUT (Université de Mons)

Superviseur : Dimbinaina Olivier MAKA (Doctorant en chimie, Université de Mons/ IH.SM Université de Toliara)

Description et objectifs scientifiques du projet

Dans le cadre du projet « Bioplastique et Algoculture Villageoise à Madagascar », les carraghénanes des espèces d’algues rouges issues de la filière algoculture malgache seront utilisés dans un procédé de fabrication de plastiques biosourcés. Pour améliorer les propriétés de ces bioplastiques, il a été envisagé d’utiliser un adjuvant naturel « la cellulose ». Des études qui ont été menées à l’IH.SM ont pu améliorer le protocole standard d’extraction des carraghénanes de l’algue Cottonii d’une manière moins couteuse. Cependant le rendement de carraghénane obtenu pourrait varier en fonction de la saison de culture des algues et les résidus après extraction ne sont pas valorisés.

Pour cela, la cellulose résiduelle des algues après l’extraction du carraghénane sera utilisée mais aussi elle sera comparée avec de la cellulose issus des déchets végétaux disponibles dans la région sud-ouest de Madagascar.

Les objectifs du stage sont :

(i) d’optimiser l’extraction des carraghénanes des algues rouges Cottonii et Spinosum

(ii) de comparer la qualité des carraghénanes (viscosité, force du gel) et leur rendement en fonction de la saison de culture des algues

(iii) de valoriser les résidus d’algue après l’extraction des carraghénanes en produisant des fibres de celluloses

(iv) d’identifier d’autres sources de cellulose afin de les comparer avec celle issue des résidus d’algues

(v) de mélanger les carraghénanes avec les celluloses (voie par solvant) et mesurer la viscosité ainsi que les propriétés mécaniques des mélanges

Moyens scientifiques et techniques mis à disposition

L’étudiant(e) sera accueilli(e) à l’IH.SM et travaillera dans un laboratoire de l’institut. La logistique, le matériel et équipements nécessaires pour l’étude seront mis à sa disposition. Il ou elle communiquera régulièrement avec ses co-encadrants.

Compétences et qualités requises

  • capacité de réaliser des expériences en laboratoire
  • bonne connaissance sur les algues marines, l’algoculture à Madagascar ainsi que l’extraction des carraghénanes et de la cellulose
  • sens de l’organisation, de curiosité et autonomie
  • connaissance de l’anglais scientifique (lu et écrit)

NOTE : Les dossiers à fournir sont constitués d’un CV et d’une lettre de motivation qui devront être envoyés au responsable de Mention de l’IH.SM (lantoasinoro@hotmail.com), en copie les responsables du stage (gedice.fernand@gmail.com, h.risite@gmail.com, gildas.todinanahary@gmail.com et dimaolivier@gmail.com ) au plus tard le 15 janvier 2022. Les candidats sélectionnés passeront ensuite un entretien oral avec les encadrants.

Télécharger la version PDF de l’offre ICI

Tags

Offre de stage M2: Diversité et usages des petits poissons séchés le long de la RN7

Description et objectifs scientifiques du projet

Les petits poissons séchés ont un potentiel important afin d’augmenter les apports en micronutriments essentiels (vitamine A, Fer ou Zinc par exemple) chez les populations les plus à risque et ainsi améliorer leur santé. Toutefois la diversité et l’importance alimentaire de ces petits poissons sont encore très mal connues. A Madagascar, il est fréquent de rencontrer des vendeurs de petits poissons séchés dans les villages et villes le long des plus de 900 km de la route nationale 7 (RN7) qui relie Antananarivo à Toliara. Dans ce contexte, les objectifs de ce stage seront de :

  • Documenter la diversité des petits poissons séchés retrouvés le long de la RN7
  • Comprendre la provenance et les usages de ces poissons

Nous testerons par ex. si l’éloignement des lieux de capture dans le sud-ouest agit comme un filtre sur la diversité des poissons séchés retrouvés dans les marchés le long de la RN7.

Le stage comprendra les activités suivantes :

  • Échantillonnage de lots de petits poissons séchés dans les marchés de ~15 villes le long de la RN7 ;
  • Questionnaire à l’attention des vendeurs pour comprendre provenance et usages ;
  • Relevés du poids total, du nombre d’individus et des morpho-espèces de chaque lot ;
  • Possibilité de faire du barcoding moléculaire afin d’identifier les spécimens collectés.

Compétences et qualités requises :

  • Intérêt pour les poissons et leurs qualités nutritionnelles,
  • Aptitude au travail sur le terrain et à voyager le long de la RN7 pendant plusieurs semaines,
  • Sens du dialogue et de la communication pour la récolte de données auprès des pêcheurs et vendeurs,
  • Capacité à passer de longues heures au laboratoire (tri) et devant un écran (analyses des données),
  • Sens de l’organisation, curiosité, rigueur et autonomie,
  • Connaissance de l’anglais scientifique (lu et écrit),
  • Une expérience dans l’organisation et l’analyse de données ainsi que l’utilisation du logiciel R serait un réel plus.

Gratifications : prise en charge des per-diem et du transport (taxi-brousse) pour l’échantillonnage le long de la RN7

Suivant la qualité du travail effectué, les résultats de ce stage pourront donner lieu à une publication scientifique. Une poursuite en thèse est possible (mais financement non assuré à ce jour)

La sélection de l’étudiant-e se fera après : 1) examen d’un CV et d’une lettre de motivation qui devront être envoyés au responsable et co-responsables de stage et
2) un entretient oral (par Skype avec T. Lamy).

Date d’expiration de l’offre : 01 décembre 2021 – Début du stage : mi-janvier 2022

 

Responsable de stage : Thomas LAMY, IRD Montpellier, thomas.lamy@ird.fr

Co-responsables du stage :

Jamal MAHAFINA, IH.SM, jamal.mahafina@ihsm.mg

Henitsoa JAONALISON, IH.SM, jaonasat@gmail.com

Dominique Ponton, IRD Toliara, dominique.ponton@ird.fr

Jean-Dominique Durand, IRD Montpellier,
Jean-Dominique.Durand@ird.fr

 

Télécharger l’appel en PDF ici

OFFRE DE STAGE – Master 2 : Diversité des poissons marins

Titre du stage: 27 ans plus tard, réévaluation de l’abondance et de la diversité des poissons de la mangrove de Sarodrano (SO Madagascar)

Date : du 01/01/2022 au 30/09/2022 (9 mois)

Responsable de stage : Jean-Dominique Durand, IRD Jean-Dominique.Durand@ird.fr

Co-responsables du stage : Jamal Angelot Mahafina IH.SM, mahafinaj@yahoo.fr, Daniel Raberinary IH.SM, raberinary@gmail.com, Dominique Ponton, IRD c/o IH.SM, dominique.ponton@ird.fr

Description et objectifs scientifiques du projet

La pêche dans la baie de Toliara a fait l’objet de nombreuses études depuis les années 60, mais avec la dégradation des récifs de la baie de Toliara à partir des années 80, et l’utilisation de plus en plus massive des filets moustiquaires, on peut s’interroger sur l’évolution des communautés de poissons et sur la durabilité de la pêcherie. Si des effets négatifs ont été observés sur la diversité et l’abondance des poissons présents sur les récifs, aucune étude ne s’est intéressée aux autres habitats comme la mangrove qui joue pourtant un rôle clé dans le cycle de vie de nombreuses espèces de poissons. Le manque d’études est en générale dû à l’absence de suivis temporels dans ces habitats, et donc de situation de référence. Ceci n’est pas le cas de la mangrove de Sarodrano où un suivi d’une année avait été réalisé en 1994.

Dans ce contexte, les objectifs de ce stage seront de :

  • Documenter la diversité et l’abondance des espèces capturées dans la mangrove de Sarodrano ;
  • Comparer les données historiques à celles obtenues lors des nouvelles pêches expérimentales.

Ce travail permettra d’évaluer les effets des changements de pratiques de pêche sur la communauté de poissons de mangroves depuis 20 ans, et tout particulièrement de l’usage d’engins non sélectifs comme les filets moustiquaires.

Le stage comprendra les activités suivantes :

  • Deux à trois mois d’échantillonnage dans la mangrove de Sarodrano ;
  • Relevés du poids total, du nombre d’individus et des morpho-espèces dans chaque échantillon ;
  • Collecte de tissus de chaque morpho-espèce pour une analyse par barcoding ADN et alimentation de la base de données des barcodes ADN de référence des poissons marins de Madagascar ;
  • Mise à jour de la liste des espèces de poissons marins présentes à Madagascar.

Compétences et qualités requises :

  • Intérêt pour les poissons et l’utilisation de clés d’identification ;
  • Aptitude au travail sur le terrain, la prise de photo ;
  • Sens du dialogue et de la communication pour la récolte de données (parler le dialecte Vezo sera un avantage) ;
  • Capacité à passer de longues heures au laboratoire et devant un écran ;
  • Sens de l’organisation, curiosité, rigueur et autonomie ;
  • Connaissance de l’anglais scientifique (lu et écrit) ;
  • Une expérience dans l’organisation et l’analyse de données serait un réel plus.

                                                                                                                                                                            

Suivant la qualité du travail effectué, les résultats de ce stage pourront donner lieu à une publication scientifique.

La sélection de l’étudiant-e se fera après :

1) examen d’un CV et d’une lettre de motivation qui devront être envoyés au responsable et co-responsables de stage et
2) un entretient oral (par Skype ou Zoom avec J.-D. Durand).

Date d’expiration de l’offre : 31 décembre 2021 – Début du stage : mi-janvier 2022

Télécharger la version PDF de l’offre ICI

 

Tags

RESULTAT DEFINITIF DE CONCOURS D’ENTREE EN 1ère ANNEE A L’IH.SM

Résultat définitif de concours d’entrée en 1ère année de Licence en Sciences Marines et Halieutiques pour l’année Universitaire 2021 – 2022

Résultat définitif

Rang
Nom & Prenom(s)
1RAKOTOBE Excellence
2ETONO Mahazoasy Junot Tsilovy
3HASINIRINA Gervinah Whasmiraldienne
4DJADAGNA Zôriccha Béatrice
5RANAIVOSON Harivola Carène Luciana
6ANJARA Fatema Nazir Houssen
7RAFANOHARANA Sendra Lovaniaina
8AHY NOMENJANAHARY Sylvanie
9ANDRIANJAZALAHATRA Jina Zafiniaina
10GERALDO
11VELONDRAZA Louis Daniel
12RAMALALANIRINA Pénelope Tsitoka
13MAKA Faralahy Nambinina
14ANDRIANIRINTSOA Anjara Mendrika
15TAHINDRAZA Magneva Zafindratseba

Arretée la présente liste au nombre de « QUINZE » (15) étudiants admis définitivement en première année de licence (L1) en Sciences Marines et Halieutiques, au titre de l’année Universitaire 2021/2022.

Liste d’attente

RangNom et Prénom(s)
1RANDRIAMIHAJA Jessy Romaric
2ANDRIATOLOJANAHARY Maharo Mandampitiavana
3SEVA Andriatsiferanarivo
4TSIMIARIVOAY Vorihisoa Juliano Alvildino
5ZERAMBAY Valisoa Sarobidy

Confirmation de place : sur versement de caution de CINQUANTE MILLE ARIARY (50.000Ar) non remboursable (Au compte BNI 00005 00041 437 510 7 020 000 – DPU Mer et Littoral Toliara)

Date limite de confirmation de place: Jeudi 04 novembre 2021

Rentrée Lundi 08 novembre 2021 à 08h00 à l’IH.SM

Pour d’autres informations supplémentaires,

Contactez : 032 04 769 31 / 034 68 515 65 / 034 54 674 59

Télécharger le résultat officiel en PDF ici

Offre de stage M2 en Aquaculture (MASMA)

Optimisation du paramètre d’élevage du Siganus sutor, cas du grossissement en bassin

Novembre 2021 – Août 2022

 

Promoteur : Dr. Richard Rasolofonirina

Lieu de stage : station de recherche Belaza, Toliara

 

Description de l’étude 

Dans le but d’explorer des solutions fondées sur des données probantes, des expérimentations sur le pré-grossissement et grossissement des « Sigan cordonniers » seront réalisées dans le cadre du projet MASMA en vue de pouvoir développer une activité alternative durable pour les communautés littorales et soutenir l’utilisation durable des ressources marines dans les zones côtières. Le travail de l’étudiant(e) en master se focalisera uniquement sur l’optimisation du grossissement en bassin de Siganus sutor.

Principales attributions

Sous la supervision technique du doctorant concerné et en étroite collaboration avec l’équipe du projet basée à Belaza, le/la stagiaire assurera la bonne marche de l’expérimentation sur le grossissement en bassin du Siganus sutor. Il/elle se chargera de la récolte des informations et données relatives à son sujet de stage, de l’analyse des données et de la rédaction d’un mémoire de Master 2. Il/elle se chargera de la valorisation des résultats à travers la publication d’un article scientifique dans une revue indexée.

Moyens techniques et financiers mis à disposition

Le/la candidat(e) retenue(e) sera logé(e) à la station de Belaza et communiquera régulièrement avec son encadrant ainsi qu’avec l’équipe du projet MASMA. La logistique pour les travaux de terrain sera entièrement à la charge du projet.

Compétences requises

  • Ayant fini avec succès les cours de Master 2 en Sciences Marines et Halieutique
  • Expérience en aquaculture des organismes marins
  • Bonne connaissance de l’anglais scientifique
  • Bases en statistique et analyse des données
  • Aptitude à rester sur la station pendant la durée de l’étude (disponibilité 7/7j à partir du début novembre 2021)
  • Sérieux(se), responsable et autonome

La sélection du/de la candidat(e) se fera après analyse de dossier et un entretien oral. Dossiers (CV et lettre de motivation) à envoyer au responsable de mention de l’IH.SM (lantoasinoro@hotmail.com), avec copie à (jamal.mahafina@ihsm.mg, henitsoa.jaonalison@gmail.com et dasminamich@yahoo.fr) et à (richard.rasolofonirina@yahoo.com) au plus tard le 25 octobre 2021.

Le/la candidate sélectionné(e) bénéficiera d’une gratification mensuelle sur une durée de 10 mois.

 

Voir l’offre en version pdf ici

Tags

AVIS DE CONCOURS pour admission à la formation LICENCE en SCIENCES MARINE ET HALIEUTIQUE

Vous êtes passionné de la Mer, de l’Environnement ? Vous voulez travailler dans le domaine de la conservation et de l’exploitation des produits de mer ?

Cette formation est pour vous !

DEBOUCHES POTENTIELS

Entrepreneur dans le domaine marin et halieutique; Technicien de pêche ou des fermes aquacoles ou d’écloserie; Responsable qualité, Responsable d’aquarium, Technicien de laboratoire d’analyse microbiologique; Socio-organisateur en environnement ; Guide touristique marin, Responsable de promotion touristique, Agent de développement local, Agent de conservation de la flore et faune marines, Technicien des aires protégées marines, Responsable Environnement dans une entreprise.

Concours ouvert aux bacheliers scientifiques série C et D Année 2021

Date de concours : Vendredi 15 Octobre 2021, appel à 7h, début de l’épreuve 7h30

Centres d’examen: Antananarivo, Fianarantsoa, Toliara.

Rentrée: Novembre 2021

Epreuves à concourir :

  • Mathématique (7h 30 – 9h 30)
  • Sciences de la Vie et de la Terre (10h – 11h 30)
  • Français (14h – 16h)
  • Culture générale (16h 15 – 17h 45)

Pièces à fournir :

  • Photocopie certifiée du diplôme Baccalauréat (ou toute autre preuve de réussite aux examens de Baccalauréat)
  • Curriculum vitae avec photo d’identité récente et contact rapide
  • Un (01) bulletin de naissance moins de 3 mois
  • Une (01) lettre de motivation en précisant votre lieu de concours
  • Frais de concours d’un montant de 40 000 Ariary (80 000Ar pour les étrangers) à régulariser par mandat postal au nom de M. Le Directeur de l’IH.SM – BP 141, ou par versement à la BNI Toliara au compte DPU Mer et Littoral N°: 41 437 510 7 020 000

Date limite de réception de dossier : 14 Octobre 2021

Les dossiers peuvent-être envoyés par e-mail à vololonavalona.ravelo1125[at]gmail.com, copie à lantoasinoro[at]hotmail.com

Pour plus d’info : 034 68 515 65 032 04 769 31

Voir l’aAvis en version PDF ici

Avis de concours d’entrée en L1 à l’IH.SM