OFFRE DE STAGE : Caractérisation des assemblages de poissons à l’aide de suivis vidéo

OFFRE DE STAGE : Caractérisation des assemblages de poissons à l’aide de suivis vidéo

Caractérisation des assemblages de poissons à l’aide de suivis vidéo dans la baie de Ranobe

Date de début de stage : Octobre 2022

Date limite de dépôt de dossier : 28 Septembre 2022

Responsable de stage : Thomas LAMY, IRD Montpellier, thomas.lamy@ird.fr

Henitsoa JAONALISON, IH.SM, jaonasat@gmail.com

Co-responsables du stage :

José RANDRIANANDRASANA, IH.SM, jossarobidy@gmail.com

Laurent, VIOGLIOLA, IRD (Nouvelle Calédonie) laurent.vigliola@ird.fr

Gildas TODINANAHARY, IH.SM, gildas.todinanahary@ihsm.mg

Description et objectifs scientifiques du projet

Le déclin des récifs coralliens à l’échelle mondiale menace les populations humaines qui dépendent de ces écosystèmes comme source de revenus ou pour se nourrir. Face à cette situation, le projet ARMS Restore propose d’utiliser un nouvel outil dans la baie de Ranobe, des récifs artificiels ensemencés par des structures appelés ARMS (Autonomous Reef Monitoring Structures) afin de restaurateur la biodiversité et ainsi améliorer les rendements des petites pêcheries et la santé humaine des populations locales. Ces ARMS ont été déposés sous l’eau afin d’agréger passivement la biodiversité de récifs seins de la baie de Ranobe. Une fois l’accumulation de cette diversité, les ARMS seront transférés sur des récifs artificiels. L’objectif global est de suivre les assemblages de poissons avant et après installation des récifs artificiels et des ARMS afin d’évaluer leurs effets sur la biodiversité. Dans ce contexte, les objectifs de ce stage seront d’implémenter un suivi des poissons à l’aide de caméras vidéo GoPro en complément d’autres types de suivis (visuels et ADN environnemental) afin d’obtenir un état de référence avant la mise en place des récifs artificiels. Un total de 6 futur récifs artificiels, des zones contrôle et des habitats adjacents seront suivis (N > 30 sites). Les données vidéos seront étudiées au laboratoire (identification des espèces, annotation des vidéos, gestion des données) puis analysées afin d’évaluer les facteurs contrôlants la structuration spatiale des assemblages de poissons. Suivant la qualité du travail effectué, le stage pourra être prolongé afin de répéter le suivi après la mise en place des récifs artificiels et des ARMS afin d’en étudier l’effet sur la biodiversité des poissons.

Le stage comprendra les activités suivantes :

  • Préparation du système de suivi vidéo sous-marin à l’aide de caméra GoPro en surface et sous l’eau ;
  • Gestion, annotation et analyse des vidéos en laboratoire ;
  • Identification des espèces de poissons ;
  • Gestion des données et analyses statistiques

Compétences et qualités requises :

  • Intérêt pour l’écologie marine,
  • Très bonne aptitude à plonger : de niveau « PADI Open Water » au moins
  • Très bon sens de l’organisation afin de gérer les suivis vidéos en parallèle des suivis visuels
  • Très bonne connaissance des espèces de poissons dans le Sud-Ouest de Madagascar
  • Sens de l’organisation, curiosité, rigueur et autonomie,
  • Connaissance de l’anglais scientifique (lu et écrit),
  • Une expérience dans l’organisation et l’analyse de données et l’utilisation du logiciel R serait un réel plus.

La sélection de l’étudiant-e se fera après : 1) examen d’un CV et d’une lettre de motivation qui devront être envoyés à Thomas Lamy, copie à Gildas Todinanahary, avant le 28 Septembre 2022 et 2) un entretient oral

Télécharger la version PDF ici

Comments are closed