Monthly Archive February 23, 2021

Débuter sa thèse de Doctorat pendant l’année de COVI 19. Deux de nos Doctorants témoignent.

Comment les étudiants vivent-ils la pandémie de la covid19?

Rina et Maka, deux des doctorants sélectionnés dans le cadre du projet PRD « Bioplastique et algoculture villageoise », ont débuté leur première année de thèse depuis juillet 2020 nous font part de l’effet du covid19 sur leur travail.

  • Maka : « Nous avons commencé la thèse lors que la covid19 était déjà présent à Madagascar mais n’arrivait pas encore dans la ville de Toliara, où nous vivons».

Toliara est une ville située dans le Sud-ouest de Madagascar où se trouve l’IH.SM (à l’Université de Toliara), l’institut collaborant avec l’UMons dans ledit projet.

  • Rina : « On m’a toujours dit que les difficultés ne manqueront pas pendant la réalisation d’une thèse, mais je pense que cela aurait été moins dure sans cette pandémie…La préparation de notre visa a durée plus d’un mois ; tout comme notre inscription à l’UMons, qui ne nous a pas permis de suivre les cours comme prévus ni d’avoir une carte de séjour et d’ouvrir un compte bancaire. De plus nous ne pouvions pas rencontrer d’autres étudiants, ni visiter la ville le weekend…nous ne savions même pas qui étaient nos voisins dans notre appartement que lorsqu’il y a eu un problème de panne d’électricité qui nous a incité à sortir pour voir ce qui s’est passé.
  • Maka : « …pas le droit de faire la fête à noël ni au le nouvel an…La raison de tout cela? C’est la fameuse covid19

Si tels étaient leur difficultés, comment se passent les choses pour eux en ce moment ? Sachant que Belgique est encore en confinement en ce mois de février alors qu’à Madagascar la situation semble améliorée.

  • Maka : « Tout s’est un peu amélioré suite à l’affaiblissement des mesures dernièrement. Nous sommes actuellement en train de suivre les cours que nous avions manqués pour une nouvelle session, mais cela reste en ligne pour l’instant. Pas de possibilité de rencontrer notre professeur, ni les autres étudiants qui suivent la même formation que nous».
  • Rina : « Pour ce qui est de la culture belge, comme le festival de doudou, nous avons eu l’occasion de suivre un workshop en ligne qui nous a fait découvrir autrement la ville montoise.»

Photo: Rina, observant un échantillon au microscope éléctronique

Leurs conseils :

  • Rina : « Quoi que vous faites, surtout pour les étudiants, ne désespérez pas, tenez bon car la difficulté sera toujours présent et imprévisible dans les études. En ce temps de covid19, trouvez un moyen d’avancer malgré tout, n’attendez pas que cette pandémie se termine pour faire ce que vous pouvez faire… Mais n’oubliez pas de respecter les mesures sanitaires😊 ! »
  • Maka : « Restez toujours positif car on peut aussi considérer cette situation comme un avantage. C’est l’occasion de prendre du temps pour vous et de travailler vos projets de recherche. Trouvez des formations gratuites en ligne pour renforcez vos capacités dans vos domaines respectifs. Mais n’oubliez pas le plus important, c’est d’être organisé et avoir un planning pour permettre de mieux cibler et atteindre vos objectifs.»

Photo: Maka, travaillant sur la fabrication de bioplastique à base d’algues