Des coraux vivants adultes sur les habitats artificiels villageois : une lueur d’espoir pour la pêcherie récifale ?

Des coraux vivants adultes sur les habitats artificiels villageois : une lueur d’espoir pour la pêcherie récifale ?

August 12, 2021 Comments Off on Des coraux vivants adultes sur les habitats artificiels villageois : une lueur d’espoir pour la pêcherie récifale ? By administrateur

Les débris de coraux morts ont été collectés et valorisés pour constituer les matières premières base de la fabrication des habitats artificiels baptisé Fishes Banking ecotechnology®

Cette innovation a été développée à Madagascar pour contribuer à la pêcherie durable. Les objectifs des habitats artificiels sont d’ordre écologique, halieutique et écotourisitique. Les caractéristiques spécifiques de ces dispositifs favorisent une colonisation rapide par les organismes benthiques et les poissons d’intérêts commercial. Par ailleurs, après quatre années d’immersion, plusieurs espèces de coraux constructeurs de récif de taille adulte sont déjà observées dans certains sites.

Poissons agrégés sur l’habitat artificiel en pyramide

La présence et l’abondance des ces principaux acteurs du système récifal est un des caractéristiques qui définissent la résilience d’un récif naturel, surtout lorsque la survie post-recrutement est élevé. La croissance est également surprenante. Ce qui semble être le cas sur ces dispositifs installés près du village de pêcheurs Sarodrano où les coraux observés sur ces dispositifs sont également considérés comme des espèces résistantes par rapport aux perturbations environnementaux et aux stress climatiques. Laissés ouverts aux activités de pêches sans aucune restriction, les résultats sont prometteurs dans un sens où les pêcheurs exercent moins de pressions que sur les récifs naturels où celles-ci sont une des causes principales de dégradation.

Une espèce d’Acropora adulte sur l’habitat artificiel en pyramide

Après des années d’observations scientifiques, le Fishes Banking ecotechnology® semble démontrer qu’il constitue une technologie de restauration récifale abordable et applicable dans les villages des pêcheurs.

Par Faustinato Behivoke

 

Comments are closed